Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 00:11

Y a du soleil et des nanas, darladidadada...

Vous l'avez sans doute remarqué, les articles se sont faits plus rares ces derniers jours, faute d'inspiration... mais aussi d'envie. Aussi, pour récupérer son souffle et retrouver une seconde jeunesse (:D), << Le Cinéma de Kleinhase >> ferme temporairement ses portes pendant quelques semaines, afin de revenir en pleine forme, avec des nouvelles idées et toujours plus de critiques !

Je vous souhaite donc de très bonnes vacances à toutes et à tous, et à bientôt pour de nouvelles aventures... cinématographiques ! ;-)



Repost 0
Published by kleinhase - dans Humeur
commenter cet article
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 17:27

ATTENTION, RISQUE DE SPOILERS: SI VOUS N'AVEZ PAS VU CE FILM, NE LISEZ PAS CE QUI SUIT !

LA CHEVRE

Film français

Genre: Comédie

Durée: 1h30

(Tous publics)

******

 L'HISTOIRE:

Marie Bens, fille d'un grand PDG, est particulièrement malchanceuse. Ainsi, après quelques mésaventures, elle se fait kidnapper pendant ses vacances au Mexique. Dans l'espoir de la retrouver, son père décide alors - sur les conseils de Meyer, son psychologue d'entreprise - de demander à François Perrin, comptable de son état, d'épauler le détective Campana dans son enquête. Distrait, gaffeur et également malchanceux, Perrin est l'alter ego masculin de la petite Bens. Entre Perrin et Campana, la collaboration promet d'être agitée...

******

 MON AVIS:

Sans aucun doute l'un des meilleurs remèdes cinématographiques contre la mélancolie. Pour son deuxième passage derrière la caméra, le réalisateur Francis Veber a frappé très fort (!) avec cette désopilante << Chèvre >>, qui en 1981, explosa le box-office en totalisant un peu plus de 7 millions d'entrées. Cocktail d'humour et d'exotisme, qui donne au spectateur l'exaltant parfum des voyages et des vacances (!), << La Chèvre >> fait partie de ces films qui ne vieillissent pas et se bonifient avec le temps.

Cette sympathique comédie, qui respire la fraîcheur et la tendresse, marque la première rencontre entre l'un des duos les plus réussis du cinéma comique français: Pierre Richard et Gérard Depardieu (d'ailleurs, rappelons qu'à l'origine, c'est Lino Ventura et Jacques Villeret qui devaient partager l'affiche de ce film, mais le premier refusa de tourner avec le second). Grands yeux bleus rêveurs, air étourdi et absent: Pierre Richard endosse une fois de plus l'habit du pierrot lunaire maladroit et malchanceux, rôle qu'il interprète avec tout le talent qu'on lui connaît (quel dommage que ce monstre sacré soit un peu oublié aujourd'hui...). A ses côtés, Gérard Depardieu insuffle sa force et sa nervosité au personnage de la brute épaisse au coeur d'or. Ensemble, ils forment une équipe explosive et très attachante, se complétant à merveille.

L'histoire, à priori banale, prend tout son sens et son intérêt dans une mise en scène trépidante et enlevée, menée tambour battant par un Francis Veber en pleine forme, qui nous prouve qu'il a formidablement su tirer profit de tout le potentiel comique que cette rencontre entre ces deux êtres si différents pouvait faire naître. Le cinéaste s'interroge également de manière passionnante sur ce qu'est la malchance, en dressant un savoureux portrait du brave garçon naïf mais pas bête, prêt à tout pour essayer de remplir la mission qu'on lui a confié, quitte à faire subir sa maladresse aux êtres qui l'entourent. Les gags, pour la plupart cultes, sont littéralement hilarants et les répliques font mouche dès qu'on les entend. La musique de Vladimir Cosma, à la fois apaisante et emplie de poésie, se marie en parfaite unisson avec les envoûtantes images paradisiaques dont cette croustillante << Chèvre >> nous fait profiter.

******

 EN CONCLUSION:

Vous l'aurez compris, << La Chèvre >> tient toutes ses promesses et nous régale de la première à la dernière image, sans aucun temps mort ou baisse de rythme. Bref, assurément le genre de film dont on ne se lasse pas et qui se revoit toujours avec autant de jubilation, même 27 ans après sa sortie dans les salles obscures (déjà !!!). Une heure trente de plaisir et de fous rires, en un mot: IRRE-SIS-TIBLE, tout simplement !

K.H.

* DIALOGUE BONUS *

Campana: <<... Qu'est-ce qui vous arrive encore ? >>

Perrin: << Je ne sais pas, je m'enfonce ! >>

Campana: << Pourquoi ? >>

Perrin: << Je ne sais pas, j'vous dis ! >>

Campana: << Vous allez arrêter de faire le pitre quand je vous parle ?! >>

Perrin: << Mais je ne fais pas le pitre, le terrain se dérobe sous mes pieds, je m'enfonce ! >>

Campana: << Et pourquoi je m'enfonce pas, moi ?! >>

Perrin: << Sans doute parce que vous êtes sur une bande de terrain dur et moi sur une bande de terrain meuble. Si on n'avait pas quitté la route, ça serait pas arrivé, c'est vous qui avez voulu couper ! >>

Campana: << Et vous vous enfoncez sans réagir ?! >>

Perrin: << Mais si je réagis, je m'enfonce encore plus, c'est bien connu. Faut pas se débattre dans les sables mouvants ! >>

Campana: << Perrin, il n'y a pas de sables mouvants signalés dans cette région ! >>

Perrin: << Bah si vous voulez mon avis, il est temps de les signaler !... >>

 AVIS PERSONNEL: Pour toute la famille.

Cliquez ICI pour voir la bande-annonce

EXTRAIT BONUS



Repost 0
Published by kleinhase - dans Films cultes !
commenter cet article
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 20:18

ATTENTION, RISQUE DE SPOILERS: SI VOUS N'AVEZ PAS VU CE FILM, NE LISEZ PAS CE QUI SUIT !

LE GRAND BLEU

Film français

Genre: Drame

Durée: 2h43

(Noir & blanc et couleurs)

(Tous publics)

******

 L'HISTOIRE:

Grèce, 1965. Jacques et Enzo, deux enfants élevés dans le culte de la mer, passent le plus clair de leur temps à pratiquer la plongée sous-marine. Jusqu'au jour où le père de Jacques, scaphandrier, se noie sous les yeux de son fils... Vingt ans plus tard. Jacques et Enzo, devenus plongeurs professionnels, se retrouvent en Sicile et la compétition pour tenter de battre le record du monde de profondeur s'instaure à nouveau entre eux...

******

 MON AVIS:

Il y a 20 ans (déjà !) sortait sur les écrans << Le Grand Bleu >>, un film devenu symbolique pour toute une génération de spectateurs. Pourtant, lorsque Luc Besson (passionné de plongée sous-marine) l'a mis en scène, il était sans doute loin d'imaginer que ce << Grand Bleu >> allait remporter un tel succès (plus de 9 millions d'entrées !). Mal reçu au Festival de Cannes de 1988, ce film a - malgré tout - su séduire le public français et s'est ainsi imposé comme un monument incontournable. Même si personnellement je ne le classe pas parmi mes films << cultes >><< Le Grand Bleu >> est néanmoins une oeuvre que j'apprécie.

Très investis dans leurs rôles, Jean-Marc Barr et Jean Reno sont tous deux très convaincants dans la peau de ces deux amis d'enfance qui, à l'âge adulte, deviennent peu à peu rivaux à force de vouloir obtenir le record du monde de profondeur. Jean-Marc Barr, surtout, est véritablement habité par son personnage d'homme complexe qui se considère presque comme un dauphin et préfère les eaux profondes plutôt que la terre ferme. Rosanna Arquette, dont l'héroïne féminine représente la Terre, s'en sort également très bien.

Le scénario, qui s'inspire de la vie des apnéistes Jacques Mayol et Enzo Maiorca, nous donne l'exceptionnelle occasion de profiter de magnifiques prises de vues sous-marines, filmées dans des paysages d'une renversante beauté. Au fur et à mesure que l'histoire avance, on ressent presque l'envie de traverser l'écran pour nager parmi les dauphins. La musique d'Eric Serra, qui nous rappelle justement le cri des dauphins, transporte littéralement le spectateur dans un autre monde, quasi irréel.

Seul bémol: quelques longueurs, qui alourdissent un peu le récit, auraient pu être évitées. Mais globalement, l'ensemble tient la route et parvient à nous captiver jusqu'à son terme.

******

 EN CONCLUSION:

Si pour ma part je le trouve légèrement surestimé, << Le Grand Bleu >> n'en reste pas moins un très beau film, qui en cette période estivale, constitue un divertissement idéal.

K.H.

 AVIS PERSONNEL: Pour adolescents et adultes.

Cliquez ICI pour voir un extrait



Repost 0
Published by kleinhase - dans Autres films
commenter cet article
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 20:00

ATTENTION, RISQUE DE SPOILERS: SI VOUS N'AVEZ PAS VU CE FILM, NE LISEZ PAS CE QUI SUIT !

LES GRANDES VACANCES

Film français

Genre: Comédie

Durée: 1h26

(Tous publics)

******

 L'HISTOIRE:

Philippe Bosquier fait le désespoir de son père, Charles, un éminent directeur de collège. Le jeune homme vient en effet d'être recalé au bac à cause d'une très mauvaise note en anglais. Son irascible géniteur décide alors de l'expédier en Grande-Bretagne. En échange, Charles doit héberger Shirley McFarrel, la fille d'un producteur de whisky écossais. Mais Philippe, qui avait d'autres projets pour ses vacances, demande à un ami, le naïf Michonnet, de le remplacer et rejoint ses amis pour une excursion sur la Seine. Mais Michonnet tombe malade et Charles s'aperçoit de la supercherie...

******

 MON AVIS:

Durant sa longue carrière, Louis de Funès a tourné beaucoup de classiques mais aussi plusieurs films mineurs, parmi lesquels certains se revoient toujours avec autant de plaisir, malgré leurs faiblesses. << Les grandes vacances >> en fait justement partie. Réalisé par Jean Girault en 1967, ce petit vaudeville sympathique et sans prétention a, il faut bien l'avouer, pris un léger coup de vieux mais reste néanmoins très drôle.

La principale force de cette comédie réside, bien évidemment, dans l'interprétation parfaite de notre cher et inénarrable Fufu, ici en pleine forme. L'acteur s'agite, s'énerve et fait son show pour le plus grand bonheur du spectateur. Il est en outre entouré de très bons seconds rôles, dont - entre autres - Olivier de Funès (son fils), Claude Gensac (toujours aussi radieuse) ou encore Maurice Risch (Michonnet).

L'intrigue, plutôt mince et souvent incohérente, bénéficie heureusement d'une mise en scène enlevée et d'excellents gags (je pense notamment à la scène concernant la cuisine anglaise - << Mange, mon fils ! It's délicious ! >> - mais aussi aux croustillantes confrontations entre De Funès et sa bonne - << Allez-vous coucher, vous ! >> -). La musique de Raymond Lefebvre est, de plus, particulièrement savoureuse et entraînante.

******

 EN CONCLUSION:

Si l'ensemble est certes assez inégal, << Les grandes vacances >> constitue toutefois un divertissement agréable et bon enfant, pour rire sans se prendre la tête.

K.H.

 AVIS PERSONNEL: Pour toute la famille.

Cliquez ICI pour voir la bande-annonce



Repost 0
Published by kleinhase - dans Les bons films
commenter cet article
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 17:31

ATTENTION, RISQUE DE SPOILERS: SI VOUS N'AVEZ PAS VU CE FILM, NE LISEZ PAS CE QUI SUIT !

Affiche française. Buena Vista International

CARS, QUATRE ROUES

Film américain

Titre original: << Cars >>

Genre: Animation

Durée: 1h51

(Tous publics)

******

 L'HISTOIRE:

Flash McQueen, une splendide voiture de course toute neuve promise au succès, découvre que dans la vie, ce n'est pas de franchir la ligne d'arrivée qui compte, mais le parcours que l'on a suivi. Parti pour participer à la prestigieuse Piston Cup, il atterrit - suite à un accident - dans la petite ville tranquille de Radiator Springs, sur la mythique Route 66. Là-bas, Flash va faire la connaissance de Sally (une élégante Porsche 2002), de Doc Hudson (une Hudson Hornet 1951 au passé mystérieux) et de Martin (une dépanneuse rouillée mais à qui on peut faire confiance), qui vont l'aider à comprendre qu'il y a des choses beaucoup plus importantes dans la vie que les trophées, la gloire et les sponsors...

Buena Vista International

******

 MON AVIS:

C'est ce qu'on appelle l'ironie du sort: un jour seulement après avoir terminé la publication des résultats de mon sondage spécial consacré aux films d'animation des studios Pixar - les maîtres du dessin animé en images de synthèse -, j'ai trouvé - en me rendant dans la médiathèque de ma ville - le DVD de << Cars, quatre roues >>, le Pixar de l'année 2006. J'ai hésité à le prendre, puis l'ait finalement emmené avec moi, afin de poursuivre ma cure de rattrapage (pour ceux qui ont zappé un épisode ou qui viennent juste de débarquer sur mon blog, je rappelle effectivement que << Cars >> est seulement le quatrième film Pixar que je découvre après << Toy story >>, << Le monde de Nemo >> et << Ratatouille >>, respectivement vus en mars 2008, avril 2008 et septembre 2007). Avant de visionner << Cars >>, je dois vous avouer que j'avais une petite crainte, celle de voir un film trop << viril >> (bah oui, l'univers des voitures est quand même quelque chose de très masculin), mais au final, je ne regrette absolument pas d'avoir fait le voyage, il vaut vraiment le détour.

Le scénario, qui semble assez simpliste, se révèle beaucoup plus profond qu'on pourrait le croire et tient solidement la route (sans jeu de mots !). Si le monde automobile ne présente - à priori - aucun intérêt (à moins d'être passionné par les voitures), le réalisateur John Lasseter a su le rendre passionnant et accessible à tous grâce à une maîtrise exceptionnelle de l'animation, qui fait preuve d'un réalisme inouï et d'un sens du détail littéralement ahurissant; et à travers des personnages forts bien développés qui gagnent en épaisseur au fil de l'aventure (au fur et à mesure que l'histoire avance, on se surprend à ressentir de l'attachement pour ces petites bagnoles déjantées mais tellement craquantes !), tout en nous livrant avec justesse et sans lourdeur deux très belles morales: l'important n'est pas de gagner mais le chemin que l'on a parcouru et il faut savoir prendre le temps de vivre. Le doublage français (Guillaume Canet, Cécile de France, Bernard-Pierre Donnadieu...) est en outre très réussi et la musique de Randy Newman, superbe.

******

 EN CONCLUSION:

Faites le plein d'inventivité et ajoutez une petite pincée d'humour et d'émotion ainsi qu'un super carburant de magie, et vous obtenez ce trépidant << Cars, quatre roues >>, qui enchaîne à 100 km/heure spectacle et réfléxion sur fond d'excellence technique. Bref, que l'on ait le permis ou non, << Cars >> constitue un divertissement de haute qualité pour les yeux des petits... comme des plus grands ! Alors en voiture et foncez !...

K.H.

 AVIS PERSONNEL: Pour toute la famille.

Site officiel

Cliquez ICI pour voir la bande-annonce



Repost 0
Published by kleinhase - dans Films d'animation
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 02:12

<< Happy birthday to you, happy birthday to you... >>

Et oui, en ce dimanche 29 juin 2008, << Le Cinéma de Kleinhase >> souffle ses deux bougies d'existence... deux ans déjà... comme le temps passe vite (trop vite, peut-être ?...) ! :D

Vu que ce genre d'événement n'arrive pas tous les jours, ça mérite bien un petit bilan en quelques chiffres... alors, voyons voir de plus près:

* Depuis le jeudi 29 juin 2006, j'ai rédigé 357 articles (voici le 357ème) dont 246 critiques.

* Depuis le jeudi 29 juin 2006, il y a eu 569 commentaires dont 43 déposés par moi.

* Depuis le jeudi 29 juin 2006, il y a eu plus de 700 000 visiteurs, et chaque semaine, le compteur enregistre environ entre 10 000 et 12 000 nouvelles visites.

...

J'aimerais simplement dire merci à tous les gens (de passage ou les habitués) qui sont venus ou qui continuent de venir régulièrement sur mon blog. Merci aussi à tous ceux qui m'ont fait part de leurs commentaires, pour la plupart très encourageants et très enrichissants ;-)

Et puis, malgré les nombreux bugs et autres problèmes techniques qui m'ont (très !!!) souvent fait perdre patience (:D), je remercie quand même Allociné qui m'a un jour donné la possibilité d'ouvrir ce blog afin de partager avec vous cet art merveilleux et universel qu'est le cinéma :)

CHAMPAGNE !!! :D



Repost 0
Published by kleinhase - dans Humeur
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 16:10

Walt Disney Studios Motion Pictures France

LE SONDAGE EST TERMINE !

Je remercie les 4 personnes qui ont bien voulu participer à ce sixième sondage, le dernier avant les vacances. J'ai aussi pris en compte mon vote personnel. Les résultats seront publiés dans les jours qui viennent, de cette manière: les films 8 à 3 seront dévoilés au rythme d'une réponse par jour, tandis que les films 2 et 1 seront dévoilés le même jour. (Petite précision: étant donné qu'à l'heure actuelle, je n'ai vu que 3 longs-métrages Pixar - promis, je me rattrape ! :D -, mes commentaires personnels concernant les résultats seront peu nombreux, n'en soyez donc pas surpris ;-)).

Voici les résultats, pour plus de détails, cliquez sur les titres:

Buena Vista International 1) Ratatouille (2007)

Pixar Animation Studios 2) Toy story (1995)

 3) Le monde de Nemo (2003)

Pixar Animation Studios 4) Toy story 2 (2000)

Buena Vista International 5) Les indestructibles (2004)

 6) Monstres & Cie (2002)

Pixar Animation Studios 7) 1001 pattes (1999)

 8) Cars (2006)

******

A l'occasion de la sortie en salles de << WALL-E >> (à l'affiche le 30 juillet), je vous propose un petit sondage spécial consacré aux films d'animation des studios Pixar.

Depuis 1995, les studios Pixar sont devenus les dignes successeurs de Disney en s'imposant comme les maîtres incontestables de l'animation en images de synthèse. A ce jour, ils nous ont déjà offert 8 longs-métrages, véritables perles de poésie et d'inventivité: << Toy story >> (1995), << 1001 pattes >> (1999), << Toy story 2 >> (2000), << Monstres & Cie >> (2002), << Le monde de Nemo >> (2003), << Les indestructibles >> (2004), << Cars >> (2006) et << Ratatouille >> (2007).

A l'occasion de la sortie de << WALL-E >> (en salles le 30 juillet prochain), et les vacances approchant à grands pas, je vous propose un petit sondage spécial entièrement consacré aux longs-métrages des studios Pixar. C'est très simple, sur les 8 films cités ci-dessus, et en fonction - bien sûr - de ceux que vous connaissez, je vous demande de me faire une liste de vos Pixar favoris, par ordre de préférence, et si vous le désirez, en expliquant vos choix. Vous pouvez me faire part de vos réponses en laissant un commentaire sur cet article (les commentaires seront masqués jusqu'à la publication des résultats), ou bien, vous pouvez également m'envoyer votre vote par mail, en cliquant sur Ecrire à l'auteur. Vous pouvez participer jusqu'au 19 juin inclus.

Alors en route vers l'infini et au-delà ! :D



Repost 0
Published by kleinhase - dans Spécial Pixar
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 16:07

Buena Vista International

VOS PIXAR PREFERES: 1) Ratatouille (2007)

(4 points, cité 4 fois, premier dans 2 listes)

******

L'HISTOIRE:

Rémy est un jeune rat qui rêve de devenir un grand chef cuisinier. Ni l'opposition de sa famille, ni le fait d'être un rongeur dans une profession qui le déteste ne le démotivent. Rémy est prêt à tout pour vivre sa passion de la cuisine... et le fait d'habiter dans les égoûts du restaurant parisien d'Auguste Gusteau, LA star des fourneaux, va lui en donner l'occasion ! Malgré le danger et les pièges, la tentation est grande de s'aventurer dans cet univers interdit. Ecartelé entre son rêve et sa condition, Rémy va découvrir le vrai sens de l'aventure, de l'amitié, de la famille... et comprendre qu'il doit trouver le courage d'être ce qu'il est: un rat d'égoût qui veut devenir un rat de goût !...

******

MON AVIS RAPIDE:

Le premier film Pixar que j'ai découvert et qui, à ce jour, reste indéniablement mon préféré. Bien que n'étant pas du tout spécialiste de la gastronomie (!), je dois cependant reconnaître que cette << Ratatouille >> à la sauce Pixar vous donne faim et vous ouvre grand l'appétit, grâce à un menu délicieux qui mêle habilement richesse du scénario et prouesse exceptionnelle de l'animation. Dans un Paris qui n'a jamais été plus beau, les rebondissements s'enchaînent sans temps mort sur un rythme infernal, nous laissant, au final, le doux parfum d'un fumet délicat et extrêmement savoureux. A table !...

Buena Vista International

(Pour plus de détails, voir ma critique).

Site officiel



Repost 0
Published by kleinhase - dans Spécial Pixar
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 15:20

Pixar Animation Studios

VOS PIXAR PREFERES: 2) Toy story (1995)

(4 points, cité 4 fois, premier dans 1 liste)

******

L'HISTOIRE:

Quand le jeune Andy quitte sa chambre, ses jouets se mettent à mener leur propre vie sous la houlette de son pantin préféré, le cow-boy Woody. Andy ignore également que son anniversaire est toujours une immense source d'angoisse pour ses jouets, qui paniquent à l'idée d'être supplantés par un nouveau venu. C'est justement ce qui arrive à Woody lorsque Buzz l'Eclair, un cosmonaute électronique bourré de gadgets, est offert à l'enfant. Cet intrépide aventurier de l'espace, venu d'une lointaine galaxie, va semer la zizanie dans ce petit monde si tranquille et va vivre avec Woody de multiples péripéties aussi dangereuses que palpitantes...

******

MON AVIS RAPIDE:

LE film qui révolutionna le cours du cinéma d'animation. Premier long-métrage des studios Pixar, << Toy story >> marqua effectivement un tournant important dans l'histoire du dessin animé, puisqu'il s'agit du premier film d'animation entièrement et exclusivement réalisé en images de synthèse. Un procédé innovant qui n'a jamais cessé de s'améliorer depuis, et qui est ici merveilleusement mis en valeur à travers un scénario original et trépidant, qui nous donne presque envie de ressortir nos bons vieux jouets du grenier... Ah, le monde magique de l'enfance est décidément intemporel !...

Pixar Animation Studios

(Pour plus de détails, voir ma critique).

Site officiel



Repost 0
Published by kleinhase - dans Spécial Pixar
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 01:32

Gaumont Buena Vista International (GBVI)

VOS PIXAR PREFERES: 3) Le monde de Nemo (Finding Nemo) (2003)

(4 points, cité 4 fois)

******

L'HISTOIRE:

Dans les eaux tropicales de la grande barrière de corail, un poisson-clown du nom de Marin mène une existence paisible avec son fils unique, le jeune et adorable Nemo. Redoutant l'océan et ses risques imprévisibles, Marin fait de son mieux pour protéger au maximum sa progéniture. Mais comme tous les petits poissons de son âge, Nemo rêve pourtant d'explorer les mystérieux récifs qui l'entourent. Lorsqu'un jour Nemo disparaît, enlevé par un plongeur, Marin devient - malgré lui - le héros d'une quête unique et palpitante. Le pauvre papa ignore que son rejeton à écailles a été emmené jusque dans l'aquarium d'un dentiste. Heureusement, Marin ne s'engagera pas seul dans cette extraordinaire aventure: la jolie Dory, un poisson-chirurgien bleu à la mémoire défaillante et au grand coeur, va se révéler d'une aide précieuse. Ensemble, ils vont devoir affronter d'innombrables dangers, mais l'optimisme de Dory va pousser Marin à surmonter toutes ses peurs...

******

MON AVIS RAPIDE:

Personnellement, le Pixar qui m'a le plus séduite avec << Ratatouille >>. Magnifique et époustouflante plongée en apnée dans un océan qui n'a encore jamais été aussi beau (et aussi bleu !) sur le grand écran, << Le monde de Nemo >> nous offre un voyage aquatique dépaysant, multicolore et inoubliable; et au final, c'est un film qui nous met littéralement l'eau à la bouche (!) tout en nous donnant l'irrésistible envie de nager dans cette attirante mer qu'on voit danser au rythme des vagues... Plouf !...

(Pour plus de détails, voir ma critique).

Site officiel



Repost 0
Published by kleinhase - dans Spécial Pixar
commenter cet article

Présentation

  • : Le Cinéma de Kleinhase
  • Le Cinéma de Kleinhase
  • : Et oui, les petits lapins aiment eux aussi le cinéma... et en dehors des carottes, j'aime sortir de mon terrier pour visionner des films ! Bonne visite et bonne lecture !
  • Contact

Recherche

Liens