Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 19:12

Jacques Tati. Les Films de Mon Oncle

Voilà, un petit article pour remercier tous ceux et celles qui ont cliqué 300 000 fois sur mon blog :) Et merci aussi pour tous vos commentaires, ils m'encouragent à poursuivre ce blog et à l'améliorer ;-)

J'en profite pour vous donner quelques prévisions sur les critiques que je compte faire ce mois-ci. Comme vous pouvez le constater, j'ai déjà rédigé deux critiques, la première sur << Forrest Gump >> et la seconde sur << Astérix et Obélix contre César >>. Dans les jours qui viennent, je vais sans doute faire une critique sur << Astérix et Obélix: mission Cléopâtre >> et j'aimerais également vous parler de la Trilogie Marseillaise de Marcel Pagnol (<< Marius >>, << Fanny >>, << César >>). Je vous emmènerai également dans << L'Auberge Rouge >> et je vous parlerai peut-être aussi de << Fortunat >> et de << La guerre des boutons >>.

Vers la mi-novembre, je rédigerai un article hommage à Philippe Noiret, puisque nous fêterons ce mois-ci le premier anniversaire de sa disparition, et à partir de la fin du mois jusqu'à Noël, je ferai des critiques sur les contes incontournables de notre enfance (<< Heidi >>, << Les aventures de Pinocchio >>...). Bref, un petit cycle consacré aux films qui nous ont fait rêver et qui, aujourd'hui encore, continuent de nous émerveiller.

Alors, bon mois de novembre :D

Kleinhase.

(Photo extraite du court-métrage << L'Ecole des facteurs >>, de Jacques Tati).



Repost 0
Published by kleinhase - dans Humeur
commenter cet article
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 01:58

ASTERIX ET OBELIX CONTRE CESAR

Film français

Genre: Comédie

Durée: 1h49

******

 L'HISTOIRE:

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ et toute la Gaule est occupée. Toute ?... Non ! Un petit village résiste encore et toujours à l'envahisseur ! A coup de potion magique et d'effets spéciaux survitaminés, les irréductibles Astérix et Obélix protégent les Gaulois des stratagèmes de l'ignoble Détritus. Effectivement, ce dernier cherche à s'emparer de la potion magique afin de pouvoir prendre la place de Jules César...

******

 MON AVIS:

Tout le monde se souvient d'avoir lu au moins une fois dans sa vie les aventures d'<< Astérix et Obélix >>. Cette bande dessinée, créée par René Goscinny et Albert Uderzo en 1959, est sans aucun doute l'une des BD les plus célèbres au monde. A partir de 1967, << Astérix et Obélix >> ont fait leur apparition sur le grand écran dans des films d'animation, tous adaptés de plusieurs albums. En 1998, << Astérix et Obélix >> sont devenus des personnages en chair et en os dans un << vrai >> film réalisé par Claude Zidi, et dans lequel Christian Clavier et Gérard Depardieu tiennent les rôles principaux. Lors de sa sortie, ce << Astérix et Obélix contre César >> a séduit plus de 8 millions de spectateurs.

Plus agité que jamais, Christian Clavier donne toute son énergie à Astérix et il en fait un personnage nerveux et irrésistiblement drôle. A ses côtés, Gérard Depardieu incarne avec force un Obélix imposant et naïf, à la fois tendre et attachant. Littéralement déchaîné, l'acteur italien Roberto Benigni prête ses traits au méchant Détritus, et il s'en donne à coeur joie pour le plus grand plaisir du spectateur. Le reste du casting est tout aussi prestigieux puisque l'on retrouve notamment Michel Galabru, Claude Piéplu ou encore Jean-Pierre Castaldi dans les rôles secondaires.

Les décors sont en outre très impressionnants et les paysages sont vraiment superbes. La sublime musique de Jean-Jacques Goldman magnifie tout l'ensemble. De plus, ce film est très fidèle à la bande dessinée.

Hélas, il y a cependant quelques petites lourdeurs et le jeu des comédiens est parfois un peu trop caricatural, ce qui est vraiment dommage. Le deuxième opus, << Astérix et Obélix: mission Cléopâtre >>, réalisé par Alain Chabat en 2001, est beaucoup plus réussi et plus drôle que celui-là.

******

 EN CONCLUSION:

Malgré ses quelques faiblesses, l'ensemble reste néanmoins amusant et le tandem Clavier/Depardieu fonctionne à merveille. Bref, ce << Astérix et Obélix contre César >> constitue un bon divertissement, même si, personnellement, j'ai une préférence pour la BD. A vous de voir, par Toutatis !...

 AVIS PERSONNEL: Pour toute la famille.

Cliquez ICI pour voir la bande-annonce



Repost 0
Published by kleinhase - dans Films moyens
commenter cet article
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 20:06

Paramount Pictures

FORREST GUMP

Film américain

Genre: Comédie dramatique

Durée: 2h20

******

 L'HISTOIRE:

Assis sur un banc, un homme raconte à qui veut l'entendre son histoire... Il s'appelle Forrest Gump, né à la fin des années 1940 dans une bourgade du Sud profond. Adolescent affecté d'un faible quotient intellectuel et souffrant d'un grave problème de motricité, il est rejeté par ses camarades d'école. Seule sa petite voisine, Jenny, accepte de jouer avec lui. Elle sera le premier et unique amour de sa vie. Régulièrement maltraité par ses camarades, Forrest apprend à semer ses poursuivants et devient bientôt un coureur exceptionnel. Il parvient ainsi à entrer à l'université, où sa vélocité fait de lui une vedette de football. Mais ses << études >> s'achèvent et Forrest part pour le Vietnâm...

******

 MON AVIS:

Je n'avais jamais vu ce film en entier (ou alors, je ne m'en souviens pas !), je n'avais vu que des extraits. Aujourd'hui, je l'ai enfin vu dans son intégralité. La majorité des critiques étant positive, j'étais curieuse de voir si cette oeuvre mérite sa réputation de << film culte >>. Après visionnage, ma réponse est oui. Réalisé par Robert Zemeckis en 1994, << Forrest Gump >> est un film vraiment magnifique et très émouvant, qui nous raconte le destin extraordinaire d'un homme ordinaire, qui se trouve mêlé, par hasard, à quelques grands épisodes de l'Histoire des Etats-Unis (la guerre du Vietnâm, l'assassinat du président Kennedy...). Lors de sa sortie, ce film a été couronné par 6 Oscars et a remporté un joli succès en France.

Dans le rôle titre, l'époustouflant Tom Hanks nous livre une composition exceptionnelle de justesse. Il joue son rôle avec beaucoup de sincérité et sa prestation se révèle vraiment bouleversante. A ses côtés, la charmante Robin Wright incarne une Jenny lumineuse, et Gary Sinise, qui prête ses traits au personnage du lieutenant Dan, nous offre une prestation superbe et très touchante. Les personnages secondaires sont hauts en couleur et sont interprétés par d'excellents acteurs.

La mise en scène est en outre très belle et les répliques sont désormais légendaires (notamment le fameux << Cours Forrest ! >>, que l'on entend à plusieurs reprises). La somptueuse musique composée par le talentueux Alan Silvestri est vraiment sublime et contribue à rendre ce film encore plus poignant.

******

 EN CONCLUSION:

A travers le portrait drôle et bouleversant de cet heureux naïf qui va vivre, malgré lui, un destin extraordinaire, Robert Zemeckis nous livre un film fort et profondément émouvant, qui se révèle être un très bel hymne à la différence et à la tolérance. De plus, ce film nous délivre aussi plusieurs messages, dont le principal est celui-ci: rien n'est impossible et on ne sait pas de quoi demain sera fait. Bref, la vie, c'est comme une boîte de chocolats: on ne sait jamais sur quoi on va tomber... Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner: courrez voir << Forrest Gump >> si vous ne le connaissez pas encore !...

 AVIS PERSONNEL: Pour adolescents et adultes.

Cliquez ICI pour voir la bande-annonce (Cette B.A. est en V.O. non sous-titrée)



Repost 0
Published by kleinhase - dans Films coups de coeur
commenter cet article
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 17:33

Buena Vista International

Voilà, un petit article spécial pour vous souhaiter un joyeux Halloween à toutes et à tous ! :D (Même si, personnellement, je n'aime pas trop cette fête, mais bon, il en faut pour tous les goûts ! ;-))

Comme je n'aime pas les films d'épouvante (bah oui, ça me fout les jetons ! :D), je ne peux pas vous dire quel film d'horreur constitue un divertissement idéal pour Halloween, mais en revanche, je vous recommande les films suivants, car même si ce ne sont pas des films d'horreur, ils ont un bon suspense et nous tiennent en haleine du début jusqu'à la fin ;-)

******

<< L'Auberge Rouge >> de Claude Autant-Lara (1951): en attendant de découvrir le remake de Gérard Krawczyk (en salles le 5 décembre prochain), on ne se lasse pas de revoir ce grand classique du cinéma français, servi par un remarquable Fernandel.

 

<< L'Homme des hautes plaines >> de Clint Eastwood (1973): deuxième réalisation de Clint Eastwood et premier western réalisé par l'acteur américain, ce film incontournable nous plonge dans une atmosphère fantastique envoûtante et oppressante à la fois.

 

<< Les fantômes du chapelier >> de Claude Chabrol (1982): dans ce film culte du cinéma français, adapté d'un roman de Georges Simenon, le grand Michel Serrault nous livre une composition hallucinante de tueur en série, face au discret Charles Aznavour.

<< L'étrange Noël de Mr Jack >> de Henry Selick (1994): produit par les studios Disney, cet incontournable film d'animation constitue un conte idéal pour les plus jeunes, à savourer aussi bien à Halloween que à Noël.

<< Hellphone >> de James Huth (2007): principalement destinée aux adolescents entre 15 et 25 ans, cette comédie fantastique nous raconte l'histoire d'un jeune lycéen qui possède un téléphone portable aux pouvoirs très étranges...

******

A VOIR AUSSI:

<< La famille Addams >> de Barry Sonnenfeld (1992): cette comédie macabre à l'humour particulièrement noir constitue un excellent divertissement pour Halloween.

******

Voilà, après, c'est à vous de choisir selon vos goûts et vos préférences ;-)

Alors, joyeux Halloween ! :D

Kleinhase.



Repost 0
Published by kleinhase - dans Humeur
commenter cet article
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 16:22

A L'AFFICHE CETTE SEMAINE:

Le premier cri

Réalisé par Gilles de Maistre

Chrysalis

Réalisé par Julien Leclercq

Avec Albert Dupontel, Marie Guillard

(Interdit aux moins de 12 ans)

Les portes du temps

Réalisé par David Cunningham

Avec Ian McShane, Alexander Ludwig

LES DVD DE LA SEMAINE:

Les contes de Terremer

Réalisé par Goro Miyazaki

Avec Armelle Gallaud, Georges Claisse

DVD disponible dès le 31/10/2007

Pars vite et reviens tard

Réalisé par Régis Wargnier

Avec José Garcia, Lucas Belvaux

DVD disponible dès le 31/10/2007

Spider-Man 3

Réalisé par Sam Raimi

Avec Tobey Maguire, Kirsten Dunst

DVD disponible dès le 1/11/2007



Repost 0
Published by kleinhase - dans A l'affiche
commenter cet article
27 octobre 2007 6 27 /10 /octobre /2007 01:52

LE GENDARME ET LES EXTRATERRESTRES

Film français

Genre: Comédie

Durée: 1h26

******

 L'HISTOIRE:

Personne ne veut croire le gendarme Beaupied lorsqu'il affirme avoir vu une soucoupe volante. Pourtant, Beaupied n'a pas menti: le maréchal des logis-chef Cruchot le comprend lorsqu'il voit de ses propres yeux la fameuse soucoupe. Il ne tarde pas à découvrir que les extraterrestres, en mission sur Terre, ont le pouvoir de prendre l'apparence de tous ceux qu'ils croisent. Chacun des membres de la célèbre brigade possède bientôt son propre sosie, ce qui provoque la confusion la plus totale...

******

 MON AVIS:

Après avoir fait la chasse aux nudistes et aux voleurs de tableaux (<< Le Gendarme de Saint Tropez >>, 1964), après avoir visité les Etats-Unis (<< Le Gendarme à New York >>, 1965), après avoir épousé la belle biche (!) Josepha (<< Le Gendarme se marie >>, 1968) et après avoir été mis prématurément à la retraite (<< Le Gendarme en balade >>, 1970), le maréchal des logis-chef Cruchot reprend à nouveau du service, et cette fois-ci, il va devoir affronter... des extraterrestres !...

Huit ans après << Le Gendarme en balade >>, Louis de Funès endossait une fois de plus son inoubliable costume de gendarme dans ce cinquième et avant-dernier opus de la célèbre saga, toujours réalisé par Jean Girault. Ce << Gendarme et les extraterrestres >>, tourné en 1978, est assurément LE film de trop. La série est à bout de souffle et ça sent le réchauffé, d'autant plus que la plupart des acteurs d'origine (Jean Lefebvre, Christian Marin, Geneviève Grad...) ne font malheureusement plus partie de l'aventure.

Louis de Funès, très fatigué, fait tout ce qu'il peut pour sauver les meubles, et d'ailleurs, c'est encore grâce à lui que ce film tient (à peu près) la route. A ses côtés, Michel Galabru est parfait, et c'est avec plaisir que l'on retrouve également Michel Modo, Guy Grosso et France Rumilly (la bonne soeur), tandis que Maurice Risch et Jean-Pierre Rampal remplacent Jean Lefebvre et Christian Marin. Saluons aussi l'interprétation grandiose de Jacques François, qui est absolument irrésistible.

Mais cependant, même si les acteurs sont tous excellents dans leurs rôles respectifs, il faut, malgré tout, reconnaître que le scénario est vraiment affligeant et beaucoup trop banal. La mise en scène n'est pas très originale, mais certaines scènes parviennent toutefois à nous faire rire de bon coeur. Quant aux effets spéciaux, ils n'ont rien d'exceptionnel, mais les vues du ciel sont assez belles, et la musique est plutôt bien.

******

 EN CONCLUSION:

<< Le Gendarme et les extraterrestres >> est un film vraiment très moyen, mais je lui donne quand même deux étoiles pour les quelques gags et quiproquos amusants, et surtout parce que je suis une fan absolue de Louis de Funès (vous l'aurez sans doute remarqué en visitant ce blog !), et ici, sa performance d'acteur est toujours aussi drôle et mérite à elle seule le détour. Distrayant.

 AVIS PERSONNEL: Pour toute la famille.

Cliquez ICI pour voir la bande-annonce



Repost 0
Published by kleinhase - dans Films moyens
commenter cet article
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 19:31

LES GRANDES GUEULES

Film français

Genre: Drame

Durée: 2h00

******

 L'HISTOIRE:

Après plusieurs années d'exil au Canada, Hector Valentin est de retour dans ses Vosges natales. Malgré la concurrence du puissant Therraz, il a décidé de relancer la petite scierie héritée de son père. Pour la remettre en état, il reçoit l'aide de Laurent et de Mick, installés depuis peu dans la région. Comme la main-d'oeuvre manque, les deux hommes persuadent Hector d'employer des détenus en liberté conditionnelle, comme eux. En réalité, Laurent et Mick espèrent surtout voir arriver, parmi les ouvriers envoyés par l'administration pénitentiaire, un certain Rechtman, dont ils veulent se venger. Mais ce dernier ne fait pas partie du groupe qui débarque...

******

 MON AVIS:

Bien avant << Le Vieux Fusil >> (1975), son plus célèbre film, le cinéaste Robert Enrico nous avait déjà démontré toute l'étendue de son talent en nous offrant plusieurs chefs-d'oeuvre, aujourd'hui considérés comme des classiques incontournables de notre cinéma. << Les Grandes Gueules >> (1965) figure justement parmi ces grands classiques, et ce très beau drame fait également partie des << films forts >>, ceux dont on se souvient encore longtemps après le premier visionnage.

L'interprétation est absolument exceptionnelle. Bourvil, magnifique et bouleversant, nous montre une fois de plus toute l'étendue de son talent dans le registre dramatique, et il tient ici l'un de ses plus beaux rôles. Face à lui, le grand Lino Ventura nous livre une composition très forte et très attachante. La belle Marie Dubois est, quant à elle, l'atout charme de l'histoire: par sa beauté et sa douceur, elle rend ce film lumineux. Les personnages secondaires sont également très intéréssants et très forts, et ils sont incarnés par d'excellents acteurs (mention spéciale à Jean-Claude Rolland, Jess Hahn et Michel Constantin).

Le scénario est exploité avec maestria par Robert Enrico: le cinéaste a mis tout son talent et toute son énergie de metteur en scène pour nous offrir un film dur et profondément émouvant, qui fait preuve de beaucoup d'humanité et d'authenticité. De plus, les paysages vosgiens sont superbes, et la musique composée par François de Roubaix, très proche du style d'Ennio Morricone, est vraiment très touchante et rend ce film encore plus poignant.

******

 EN CONCLUSION:

Servi par une interprétation remarquable et une mise en scène efficace, << Les Grandes Gueules >> est un très beau film, particulièrement puissant et émouvant, et qui, au final, nous fait réfléchir sur le véritable sens du mot << justice >>. Un vrai << film d'hommes >>.

 AVIS PERSONNEL: Pour adolescents et adultes.



Repost 0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 15:49

A L'AFFICHE CETTE SEMAINE:

Le deuxième souffle

Réalisé par Alain Corneau

Avec Daniel Auteuil, Monica Bellucci

Le coeur des hommes 2

Réalisé par Marc Esposito

Avec Gérard Darmon, Bernard Campan

Les rois de la glisse

Réalisé par Ash Brannon, Chris Buck

Avec Pierre Richard, Omar Sy

LES DVD DE LA SEMAINE:

La nuit au musée

Réalisé par Shawn Levy

Avec Ben Stiller, Carla Gugino

DVD disponible dès le 24/10/2007

Miss Potter

Réalisé par Chris Noonan

Avec Renée Zellweger, Ewan McGregor

DVD disponible dès le 24/10/2007

Les vacances de Mr. Bean

Réalisé par Steve Bendelack

Avec Rowan Atkinson, Willem Dafoe

DVD disponible dès le 25/10/2007



Repost 0
Published by kleinhase - dans A l'affiche
commenter cet article
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 17:27

Dans quelques jours, nous fêterons le 20ème anniversaire de la disparition de Lino Ventura. Voici l'occasion idéale pour rendre un petit hommage à cet immense acteur, qui a su s'imposer comme l'un des monstres sacrés du cinéma français.

Il l'a dit: << Je trouve complétement ridicule que la publicité d'un film soit basée sur la longueur d'un baiser >>.

BIOGRAPHIE:

Lino Ventura est né le 14 juillet 1919 à Parme, en Italie. A l'âge de 7 ans, il quitte l'Italie avec sa mère pour rejoindre son père parti travailler comme représentant de commerce à Paris quelques années auparavant. Par fidélité à ses origines, Lino Ventura n'a jamais consenti à prendre la nationalité française, comme cela lui fut souvent suggéré. Il quitte rapidement l'école et commence à travailler dès l'âge de 8 ans. Il exercera successivement divers métiers: groom, mécanicien, représentant de commerce et employé de bureau. C'est le sport qui va l'emporter. Il devient lutteur professionel poids moyen sous le nom de Lino Borrini (qui fut plus tard, de manière erronée, considéré par certains comme son véritable nom).

En 1942, il épouse Odette Lecomte, son amour de jeunesse, dont il a quatre enfants: Mylène en 1946, Laurent en 1950, Linda en 1958 et Clelia en 1961. En 1950, il est champion d'Europe poids moyen de lutte gréco-romaine, puis à la suite d'un accident, il est obligé d'arrêter. Passionné par son activité, il se reconvertit en organisateur de combats.

En 1954, tout à fait par hasard, un de ses amis parle de lui au réalisateur Jacques Becker, qui recherche un italien pour jouer face à Jean Gabin dans son film << Touchez pas au grisbi >>. La rencontre se fait et Jacques Becker lui propose immédiatement le rôle, que Lino refuse dans un premier temps avant de se laisser convaincre. A la sortie de << Touchez pas au grisbi >>, sa présence est telle que toute la profession le remarque. Il est alors adopté par le milieu du cinéma, et surtout par Jean Gabin, qui deviendra son grand ami et son mentor.

La véritable consécration arrive en 1957 grâce au film << Le Gorille vous salue bien >>, de Bernard Borderie. En 1963, il devient l'un des << Tontons Flingueurs >> pour le réalisateur Georges Lautner. Dans ce film culte du cinéma français, qui remporta un succès inattendu auprès du public, Lino Ventura donne la réplique à quatre monstres sacrés: Bernard Blier, Francis Blanche, Robert Dalban et Jean Lefebvre. Georges Lautner dirigera Lino Ventura à deux autres reprises: dans << Les Barbouzes >> en 1964 et dans << Ne nous fâchons pas >> en 1965. En 1965, il affronte Bourvil dans le film << Les Grandes Gueules >>, réalisé par Robert Enrico, l'auteur du << Vieux Fusil >>.

Sa fille Linda étant handicapée mentale, suite à un problème à la naissance, il fonde en 1966 l'association Perce-Neige, qui a pour but d'aider les enfants handicapés et aussi de changer le regard des gens sur les handicapés mentaux. 

En 1969, Jean-Pierre Melville le dirige dans << L'Armée des Ombres >>, un film très noir sur les activités d'un réseau de la Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale. Cette même année, il retrouve Jean Gabin, ainsi qu'Alain Delon, dans << Le Clan des Siciliens >>, réalisé par Henri Verneuil.

Dans les années 1970, Lino Ventura va alterner les registres avec talent et succès, passant ainsi du film comique au film très noir. En 1972, il joue aux côtés de Jacques Brel et Aldo Maccione dans << L'aventure, c'est l'aventure >>, de Claude Lelouch. Un an plus tard, en 1973, il retrouve Jacques Brel pour << L'Emmerdeur >>. En 1975, il donne à Isabelle Adjani une << Gifle >> inoubliable. Cette année-là, il joue aussi aux côtés de Patrick Dewaere dans << Adieu Poulet >>. En 1978, il partage l'affiche avec l'acteur américain Richard Burton, dans le film << La Grande Menace >>, un thriller fantastique.

En 1981, il tient l'un de ses plus grands rôles: celui de l'inspecteur Gallien dans << Garde à vue >>, aux côtés de Michel Serrault, Romy Schneider et Guy Marchand. En 1982, il prête ses traits à Jean Valjean dans une nouvelle version des << Misérables >>, revisitée par Robert Hossein.

Le 23 octobre 1987, Lino Ventura meurt d'un arrêt cardiaque à l'âge de 68 ans.

QUELQUES IMAGES...

Lino Ventura et Jean Gabin dans << Touchez pas au grisbi >> (1954)

Lino Ventura, Francis Blanche, Robert Dalban, Bernard Blier et Jean Lefebvre dans << Les Tontons Flingueurs >> (1963)

Alain Delon, Jean Gabin et Lino Ventura dans << Le Clan des Siciliens >> (1969)

Lino Ventura. Studio Canal

Lino Ventura dans << L'Armée des Ombres >> (1969)

Lino Ventura et Jacques Brel. France 3

Jacques Brel et Lino Ventura dans << L'Emmerdeur >> (1973)

Isabelle Adjani et Lino Ventura. Collection Christophe L.

Isabelle Adjani et Lino Ventura dans << La Gifle >> (1975)

Michel Serrault, Guy Marchand et Lino Ventura. Collection Christophe L.

Michel Serrault, Guy Marchand et Lino Ventura dans << Garde à vue >> (1981)

******

Lino Ventura est l'un de mes acteurs préférés. Il pouvait jouer tous les registres et était capable de nous faire passer du rire aux larmes. Je ne connais pas la totalité de ses films mais j'en ai déjà vu un certain nombre, et parmi tous ceux que j'ai pu voir, mes préférés sont << Les Tontons Flingueurs >>, << L'Emmerdeur >> et << Garde à vue >>. Vingt ans après sa mort, Lino Ventura reste éternel.

Les Acacias



Repost 0
Published by kleinhase - dans Portraits
commenter cet article
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 15:06

A L'AFFICHE CETTE SEMAINE:

Rush hour 3

Réalisé par Brett Ratner

Avec Jackie Chan, Chris Tucker

Michael Clayton

Réalisé par Tony Gilroy

Avec George Clooney, Tom Wilkinson

Bienvenue chez les Robinson

Réalisé par Stephen J. Anderson

Avec Daniel Hansen, Wesley Singerman

LES DVD DE LA SEMAINE:

Le prix à payer

Réalisé par Alexandra Leclère

Avec Christian Clavier, Nathalie Baye

DVD disponible dès le 15/10/2007

Hellphone

Réalisé par James Huth

Avec Jean-Baptiste Maunier, Jennifer Decker

DVD disponible dès le 15/10/2007

Mémoires de nos pères

Réalisé par Clint Eastwood

Avec Ryan Phillippe, Adam Beach

DVD disponible dès le 17/10/2007



Repost 0
Published by kleinhase - dans A l'affiche
commenter cet article

Présentation

  • : Le Cinéma de Kleinhase
  • Le Cinéma de Kleinhase
  • : Et oui, les petits lapins aiment eux aussi le cinéma... et en dehors des carottes, j'aime sortir de mon terrier pour visionner des films ! Bonne visite et bonne lecture !
  • Contact

Recherche

Liens