Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 07:13

À L'ATTENTION DES LECTEURS ET FIDÈLES DE CE BLOG, SI TOUTEFOIS IL Y EN A ENCORE (!)...

- Merci de lire attentivement ce qui suit, sachant que je ne suis pas responsable de cette décision (et non, ce n'est pas pour vous annoncer que je reprends ce blog, désolée si je vous ai pendant un instant donné de faux espoirs, c'est indépendant de ma volonté !)... -

Ce dimanche 17 juillet 2011: voici donc le message d'AlloCiné (voir capture d'écran ci-dessus) que les blogueurs auront découvert vendredi après-midi en ouvrant leur boîte mail. La nouvelle tant redoutée est finalement tombée, brutale, sèche, et sans appel: après des mois de bugs et de plaintes à répétition (qui dit bugs dit forcément plaintes, c'est inévitable...), AlloCiné abandonne donc ses blogueurs, qui devront désormais composer avec OverBlog, autre plateforme gratuite d'hébergement (mais qui, soit dit au passage, n'a strictement rien à voir avec AlloCiné...), afin de continuer à parler de leur passion du cinéma. Cette décision ne dépend ni de moi, ni des autres blogueurs; mais LE CINÉMA DE KLEINHASE, bien que définitivement arrêté depuis près de trois ans, est néanmoins lui aussi concerné, ce qui explique ce nouvel article, quelque peu inattendu j'imagine (!). En attendant d'en savoir plus (car, à vrai dire, pour le moment, on sait peu de choses...), il va donc falloir se faire à cette idée de ce futur déménagement. Un déménagement qui, personnellement, ne m'enchante guère, et même, me fait peur, je dois bien l'avouer. Mais attendons. Je vous tiendrai naturellement informés de l'évolution des choses, en temps voulu. Par avance, merci de votre compréhension.

Ce lundi 8 août 2011: le compte à rebours est lancé, la migration va officiellement commencer (visiblement après le 15 août) et ne devrait pas durer plus de deux jours. Durant ce laps de temps, le blog concerné devrait toujours être accessible aux lecteurs, seules l'interface de gestion et la saisie du champ Écrire un commentaire étant temporairement désactivées. En attendant de voir comment tout cela va se passer, je vous annonce donc officiellement la migration prochaine de ce présent blog vers OverBlog, puisque j'ai finalement accepté (un peu à contre-cœur, je dois bien l'avouer...) le déménagement, en espérant que vous serez toujours aussi nombreux à me suivre... là-bas. Par avance, merci de votre fidélité et, encore une fois, de votre compréhension.



Repost 0
Published by kleinhase
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 17:55

Amies lectrices, amis lecteurs,

Après 2 ans et demi d'existence, 389 articles (voici le 389ème) - dont 263 critiques -, 708 commentaires (dont 45 déposés par moi) et plus de 860 000 visites; je vous annonce officiellement que j'ai décidé de mettre un terme définitif à la belle aventure du << Cinéma de Kleinhase >>, commencée le jeudi 29 juin 2006; tout simplement parce que je viens d'ouvrir un NOUVEAU BLOG. Ce projet me titillait depuis un bon moment et j'ai donc décidé de le réaliser. J'aimerais juste vous dire merci pour votre soutien, qui m'a été très précieux pendant ces deux années.

Avant de terminer, juste une dernière chose: vous avez sûrement remarqué que depuis le jeudi 30 octobre dernier, j'ai procédé à une nouvelle présentation, suite à un bug survenu la veille et qui m'oblige à afficher un seul article par page. Mais curieusement, ce bug persiste sur le sommaire, qui du coup, se retrouve amputé de sa fin. Etant donné qu'Allociné ne répond pas à mes messages (comme d'habitude, quand on a besoin d'aide, il n'y a jamais personne...), je préfère vous mettre ici le lien manquant sur le sommaire: portrait de Lino Ventura.

Voilà, cette fois-ci, la page est tournée. Mais ce n'est qu'un au revoir comme le dit la chanson, et j'espère que mon nouveau blog vous plaira et vous sera agréable à lire. Enjoy ! :D

¤¤¤¤¤¤

ÉDIT DU DIMANCHE 30 JANVIER 2011: !!! STOP AUX SPAMS PUBLICITAIRES !!!

COUP DE GUEULE: Non, je ne reprends pas ce blog... je veux simplement signaler à l'attention des POKERS EN LIGNE, CASINOS EN LIGNE, PARIS EN LIGNE, DISSERTATION WRITING, SEOTONS et autres spameurs/pollueurs publicitaires qu'il est désormais inutile de venir ici pour essayer de balancer vos pubs; puisque - suite à un gros ras-le-bol - j'ai finalement pris la peine - hier soir et jusque tard dans la nuit - de clôturer définitivement tous les commentaires sur tous les articles de ce présent blog (qui, de toute façon, n'était plus envahi que par ça); afin de mettre un terme définitif (au moins sur ce blog...) à ce matraquage publicitaire, qui dure depuis plusieurs mois déjà. À mon sens, ce n'est pas parce qu'un blog est arrêté (définitivement ou temporairement, là n'est pas la question), et encore moins parce qu'il est toujours en activité (et rencontre de fait un certain succès...), qu'il doit systématiquement devenir l'objet commercial des annonceurs publicitaires, qui - à mon avis - ont suffisamment d'autres endroits où faire passer leurs pubs. Il est aussi inutile de tenter de balancer vos spams sur mon second blog, puisque les commentaires y sont désormais - et ce sur tous les articles - placés sous modération (ce qui signifie que les spams - que j'avais déjà pris l'habitude de supprimer - continueront à l'être, mais n'apparaîtront désormais même plus en ligne), et seront aussi définitivement clôturés le jour où j'arrêterai ce blog-là. Si il y a donc parmi vous des lectrices ou des lecteurs qui avez des remarques ou des questions (sait-on jamais !) au sujet de feu LE CINÉMA DE KLEINHASE, vous pouvez toujours m'en faire part sur mon second blog (dont le lien vous a été donné plus haut, et qui lui, est toujours, pour l'heure, en activité; et n'attend que vous), ou par mail, en cliquant sur ÉCRIRE À L'AUTEUR. Dernière précision: suite à cette manipulation (quelque peu imprévue et soudaine, il est vrai), j'ai pu remarquer que, curieusement, et bien qu'il soit toujours amputé de sa fin (lire ci-dessus), le sommaire a néanmoins retrouvé un affichage "normal"; aussi ai-je pris la peine de réafficher à nouveau cinq articles par page, comme c'était jadis le cas avant que je n'arrête définitivement ce blog. Merci de votre compréhension, et à bon entendeur...

P.S.: Il serait bien aussi qu'Allociné, de son côté, soutienne ses blogueurs (lesquels contribuent quand même, en - grande... - partie, au succès du site...) et essaye de faire quelque chose pour lutter contre cette invasion publicitaire qui prend de plus en plus d'ampleur au fil des heures... J'invite d'ailleurs tous les blogueurs qui sont aussi envahis et lassés de ces pubs intempestives à copier/coller ce coup de gueule dans leurs blogs, afin que le message passe auprès d'un maximum de personnes. Et n'hésitez pas, surtout, si cela s'avère nécessaire, à modérer (voire à clôturer, pour les blogs qui sont définitivement arrêtés) les commentaires dans vos différents articles... cela découragera peut-être les spameurs et les incitera (sait-on jamais !) à aller jouer les pollueurs ailleurs.



Repost 0
Published by kleinhase - dans Humeur
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 19:56

 

BONJOUR A TOUTES ET A TOUS :D JE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE DANS MON BLOG ENTIEREMENT CONSACRE AU CINEMA ;-)

******

LE CINEMA, C'EST UN STYLO, DU PAPIER, ET DES HEURES A OBSERVER LE MONDE ET LES GENS (Jacques Tati)

******

DERNIER ARTICLE PUBLIE: * Ghost *

ACCES AU SOMMAIRE

LA CITATION DU MOIS: * La vérité, comme l'art, est dans l'oeil du spectateur * (Clint Eastwood)

******

LA PHOTO DU MOIS:

Nora Arnezeder et Gérard Jugnot dans << Faubourg 36 >>, réalisé par Christophe Barratier (en salles depuis le 24 septembre 2008)

(Cliquez sur la photo pour plus d'informations)

******

MA PRESENTATION RAPIDE:

 Je suis Kleinhase (ce qui signifie << petit lapin >> en allemand, mais dans mon cas, ça serait plutôt << petite lapine >> :D) et je suis << allocinéene >> depuis le lundi 27 février 2006. Ce blog est né le jeudi 29 juin 2006 et à travers lui, j'ai juste envie de vous faire découvrir mon cinéma, << Le Cinéma de Kleinhase >>, celui que j'apprécie et que je regarde. En cliquant sur A PROPOS DE KLEINHASE, vous accéderez à mon profil et là, vous pourrez jeter un oeil à mon top films, mon top séries et mon top stars, ça vous donnera une petite idée de mes goûts cinématographiques ;-)

Si vous avez la moindre question, n'hésitez surtout pas à m'écrire en cliquant sur ECRIRE A L'AUTEUR, ou vous pouvez également me faire part de vos commentaires, ils seront les bienvenus :)

Bonne visite et bonne lecture ! ;-)

******

A PARAÎTRE EN OCTOBRE: octobre rimant avec Halloween, je vous propose un petit cycle angoisse, dans lequel j'essayerai d'aborder 4 ou 5 films qui, par leur titre, leur histoire ou leur ambiance; nous évoquent justement l'angoisse et la peur.

A PARAÎTRE EGALEMENT (attention, ce ne sont que des prévisions !): je vous parlerai également de << La fureur de vivre >> et je dresserai un petit portrait de Fernandel.

******

MES DERNIERS COUPS DE COEUR:

 Au cinéma: Faubourg 36 de Christophe Barratier (voir ma critique)

 A la télé/en DVD: La main du Diable de Maurice Tourneur (voir ma critique)



Repost 0
Published by kleinhase
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 19:53

paradiso.jpg

L'ACTEUR HABITE UN PERSONNAGE, LE COMEDIEN EST HABITE PAR LUI  (Louis Jouvet)

******

Vu qu'il y a déjà beaucoup d'articles, j'ouvre ce sommaire destiné à mieux vous aider si vous recherchez un film ou une star en particulier :) Il suffit juste de cliquer sur le titre de votre choix pour accéder à la page ;-) Je le mettrai à jour au fur et à mesure :) (Note: Ce sommaire regroupe uniquement les critiques ainsi que les stars. Si vous souhaitez lire les articles des catégories PRINCIPAL, A L'AFFICHE, ACTUALITE, HUMEUR et SONDAGES, il faut passer par les catégories elles-mêmes).

INDEX DES CRITIQUES (PAR ORDRE ALPHABETIQUE)

- 0 à 9 -

100 000 dollars au soleil (1963)

101 Dalmatiens (Les) (1961)

58 minutes pour vivre (1990)

1492: Christophe Colomb (1992)

- A -

Âge de Glace (L') (2002)

Aile ou la Cuisse (L') (1976)

Alexandre le Bienheureux (1967)

Alice au Pays des Merveilles (1951)

Anges Gardiens (Les) (1995)

Antidote (L') (2005)

Arbre de Noël (L') (1969)

Aristochats (Les) (1970)

Astérix aux Jeux Olympiques (2008)

Astérix et Obélix contre César (1998)

Astérix et Obélix: mission Cléopâtre (2002)

Auberge Rouge (L') (1951)

Auberge Rouge (L') (2007)

Avare (L') (1980)

Aventures de Pinocchio (Les) (1972)

Aventures de Rabbi Jacob (Les) (1973)

Aventuriers de l'Arche perdue (Les) (1981)

- B -

Bagdad Café (1987)

Bambi (1942)

Barabbas (1962)

Barbouzes (Les) (1964)

Bean (1997)

Belle au Bois Dormant (La) (1959)

Belle et la Bête (La) (1992)

Belle et le Clochard (La) (1955)

Ben-Hur (1959)

Bête Humaine (La) (1938)

Bienvenue chez les Ch'tis (2008)

Billy Elliot (1999)

Blanche-Neige et les Sept Nains (1937)

Bodyguard (1992)

Bon, la Brute et le Truand (Le) (1966)

Bonne Planque (La) (1964) * THEÂTRE *

Bon voyage (2003)

Borsalino (1970)

Bossu de Notre-Dame (Le) (1996)

Boudu (2005)

Boudu sauvé des eaux (1932)

Brigadoon (1954)

Bronzés (Les) (1978)

Bronzés font du ski (Les) (1979)

Bronzés 3, amis pour la vie (Les) (2006)

- C -

Carapate (La) (1978)

Cars, quatre roues (2006)

Casablanca (1942)

Casque Bleu (1994)

Cendrillon (1950)

Cercle Rouge (Le) (1970)

César (1936)

Chantons sous la pluie (1952)

Chat (Le) (1970)

Château de ma mère (Le) (1990)

Chèvre (La) (1981)

Choristes (Les) (2004)

Cid (Le) (1961)

Cinéma Paradiso (1988)

Cirque (Le) (1928)

Clan des Rois (Le) (2003) * TELEFILM *

Clan des Siciliens (Le) (1969)

Cléopâtre (1963)

Corniaud (Le) (1964)

Couloirs du temps, les Visiteurs 2 (Les) (1998)

Créance de sang (2002)

Cri (Le) (2006) * TELEFILM *

Crime était presque parfait (Le) (1954)

Croc-Blanc (1991)

- D -

Danse avec les loups (1990)

Derniers jours de Pompéi (Les) (1948)

Deux frères (2004)

Dictateur (Le) (1940)

Dîner de cons (Le) (1998)

Dinosaure (2000)

Dix Commandements (Les) (1956)

Dumbo, l'éléphant volant (1941)

- E -

Ecoute ma chanson (1957)

Edward aux mains d'argent (1990)

Effroyables jardins (2003)

Emmerdeur (L') (1973)

Enfants du Marais (Les) (1998)

E.T. l'extraterrestre (1982)

Et pour quelques dollars de plus (1965)

Evadé d'Alcatraz (L') (1979)

Evangile selon Saint Matthieu (L') (1964)

- F -

Fabuleux destin d'Amélie Poulain (Le) (2001)

Family Business (1989)

Fantomas (1964)

Fantômes du chapelier (Les) (1982)

Fanny (1932)

Faubourg 36 (2008)

Femme du boulanger (La) (1938)

Fenêtre sur cour (1954)

Feux de la Rampe (Les) (1952)

Fille du puisatier (La) (1940)

Folie des Grandeurs (La) (1970)

Forrest Gump (1994)

Fortunat (1960)

Frère des Ours (2003)

Fugitif (Le) (1993)

Fureur de vivre (La) (1955)

- G -

Garde à vue (1981)

Gendarme à New York (Le) (1965)

Gendarme de Saint Tropez (Le) (1964)

Gendarme en balade (Le) (1970)

Gendarme et les extraterrestres (Le) (1978)

Gendarme et les gendarmettes (Le) (1982)

Gendarme se marie (Le) (1968)

Ghost (1990)

Gladiateurs (Les) (1954)

Gladiator (2000)

Gloire de mon père (La) (1990)

Golgotha (1935)

Grand Bleu (Le) (1988)

Grand Chemin (Le) (1986)

Grand Meaulnes (Le) (2006)

Grande Vadrouille (La) (1966)

Grandes Gueules (Les) (1965)

Grandes Vacances (Les) (1967)

Guerre des Boutons (La) (1961)

- H -

Heidi (1937)

Hellphone (2007)

Heureux qui comme Ulysse (1969)

Hibernatus (1969)

Homme des hautes plaines (L') (1973)

Homme orchestre (L') (1970)

Homme qui n'a pas d'étoile (L') (1955)

Honkytonk Man (1982)

- I -

Il était une fois dans l'Ouest (1968)

Il était une fois Jésus (1999)

Impitoyable (1992)

Incompris (L') (1967)

Incroyable Voyage (L') (1993)

Indiana Jones et la dernière croisade (1989)

Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal (2008)

Indiana Jones et le temple maudit (1984)

Inspecteur Harry (L') (1971)

- J -

Jean de Florette (1986)

Jésus de Nazareth (1977)

Jeux interdits (1952)

Jo (1971)

Joséphine, ange gardien * SERIE TV *

Josey Wales hors-la-loi (1976)

Jour de fête (1947)

Jour se lève (Le) (1939)

Joyeux Noël (2005)

Jugé coupable (1999)

- K -

Kid (Le) (1921)

Kramer contre Kramer (1979)

- L -

L.A. Confidential (1997)

Lauréat (Le) (1967)

Lawrence d'Arabie (1962)

Leçon de piano (La) (1992)

Lettres de mon moulin (Les) (1954)

Ligne verte (La) (1999)

Livre de la Jungle (Le) (1967)

Louis la Brocante * SERIE TV *

Lumières de la Ville (Les) (1931)

- M -

Magicien d'Oz (Le) (1939)

Magnum force (1973)

Main du Diable (La) (1942)

Maître de guerre (Le) (1986)

Manon des Sources (1986)

Marche à l'ombre (1984)

Marginal (Le) (1983)

Marie de Nazareth (1994)

Marius (1931)

Mary Poppins (1965)

Meilleur espoir féminin (2000)

Merlin l'enchanteur (1963)

Million dollar baby (2005)

Mission (1986)

Mon Oncle (1958)

Monde de Nemo (Le) (2003)

Monsieur Batignole (2002)

Monsieur Léon (2006) * TELEFILM *

Monsieur Verdoux (1947)

Mort aux trousses (La) (1959)

Mouette et le Chat (La) (1999)

- N -

Nativité (La) (2006)

Nuit du chasseur (La) (1955)

- O -

Oliver Twist (1948)

Oliver Twist (2005)

Open Range (2002)

Opération corned beef (L') (1990)

Orgueilleux (Les) (1953)

- P -

Pale Rider, le cavalier solitaire (1985)

Papillon (Le) (2002)

Parade (1974)

Pendez-les haut et court (1968)

Père Noël est une ordure (Le) (1979) * THEÂTRE *

Père Noël est une ordure (Le) (1982)

Peter Pan (1953)

Petit Baigneur (Le) (1968)

Peuple Migrateur (Le) (2001)

Piège de cristal (1988)

Pile ou face (1980)

Pinocchio (1940)

Pleins Pouvoirs (Les) (1997)

Pocahontas, une légende indienne (1995)

Pôle Express (Le) (2004)

Pont de la rivière Kwaï (Le) (1957)

Pour une poignée de dollars (1964)

Premier de Cordée (1998) * TELEFILM *

Pretty Woman (1990)

Prisonnière du désert (La) (1956)

Psychose (1960)

- Q -

Quai des Brumes (Le) (1938)

Quo Vadis ? (1951)

- R -

Ratatouille (2007)

Regain (1937)

Renard et l'Enfant (Le) (2007)

Retour de l'inspecteur Harry (Le) (1983)

Robin des Bois (1973)

Roi des Rois (Le) (1961)

Roi Lion (Le) (1994)

Ruée vers l'or (La) (1925)

- S -

Samouraï (Le) (1967)

Scout toujours (1985)

Shrek (2001)

Shrek 2 (2004)

Sister Act (1992)

Soeur Thérèse.com * SERIE TV *

Soleil rouge (1971)

Son dernier Noël (1952)

Soupe aux choux (La) (1981)

Sueurs froides (1958)

Sur la route de Madison (1995)

Survivre avec les loups (2008)

- T -

Tatie Danielle (1990)

Tatoué (Le) (1968)

Taxi 2 (2000)

Taxi 3 (2003)

Tchao pantin (1983)

Temps Modernes (Les) (1935)

The African Queen (1951)

Tontons Flingueurs (Les) (1963)

Touchez pas au grisbi (1954)

Tous en scène (1953)

Toy Story (1995)

Traversée de Paris (La) (1956)

Trésor de la Sierra Madre (Le) (1947)

Trois hommes et un couffin (1985)

Tulipe Noire (La) (1964)

Tunique (La) (1953)

- U -

Un frisson dans la nuit (1971)

Un jour sur Terre (2007)

Un monde parfait (1993)

Un singe en hiver (1962)

Une chance sur deux (1998)

Une époque formidable (1991)

- V -

Vacances de Monsieur Hulot (Les) (1953)

Vie est Belle (La) (1946)

Vie est Belle (La) (1997)

Vie est un long fleuve tranquille (La) (1988)

Vipère au poing (2004)

Visiteurs (Les) (1993)

- W -

WALL.E (2008)

Walker, texas ranger * SERIE TV *

Willow (1988)

- X -

- Y -

- Z -

Zizanie (La) (1978)

INDEX DES STARS (PAR ORDRE ALPHABETIQUE)

- A -

- B -

Brialy (Jean-Claude) * HOMMAGE *

Brosset (Claude) * HOMMAGE *

- C -

Chaplin (Charles) * PORTRAIT *

Chaplin (Charles) * HOMMAGE *

Charisse (Cyd) * HOMMAGE *

- D -

Delannoy (Jean) * HOMMAGE *

Delon (Alain) * PORTRAIT *

- E -

Eastwood (Clint) * PORTRAIT *

- F -

Fernandel * PORTRAIT *

Funès (Louis de) * PORTRAIT *

- G -

Gabin (Jean) * PORTRAIT *

Granier-Deferre (Pierre) * HOMMAGE *

- H -

Heston (Charlton) * HOMMAGE *

- I -

- J -

Jugnot (Gérard) * PORTRAIT *

- K -

Kelly (Gene) * PORTRAIT *

- L -

Leone (Sergio) * PORTRAIT *

- M -

Martin (Jacques) * HOMMAGE *

- N -

Noiret (Philippe) * PORTRAIT *

- O -

- P -

ent">Pavarotti (Luciano) * HOMMAGE *

- Q -

- R -

Raimu * PORTRAIT *

- S -

Serrault (Michel) * PORTRAIT *

Serrault (Michel) * HOMMAGE *

Stewart (James) * PORTRAIT *

- T -

Tati (Jacques) * PORTRAIT *

<p alig

Repost 0
Published by kleinhase
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 19:45

ATTENTION, RISQUE DE SPOILERS: SI VOUS N'AVEZ PAS VU CE FILM, NE LISEZ PAS CE QUI SUIT !

GHOST

Film américain

Genre: Fantastique

Durée: 2h00

(Tous publics)

******

 L'HISTOIRE:

Rentrant un soir du théâtre, Sam Wheat, employé dans une banque d'affaires new-yorkaise, est agressé et abattu par un malfrat sous les yeux de Molly Jensen, sa compagne. Réduit à la triste condition de fantôme, une nouvelle vie commence pour lui. Car s'il peut voir et entendre Molly, il ne peut communiquer avec elle, ni la prévenir du danger qui la guette. En désespoir de cause, Sam décide alors de se confier à une pseudo-voyante, Oda Mae Brown...

******

 MON AVIS:

En ce jour d'Halloween, et afin de refermer en beauté ce petit cycle spécial angoisse; autant aborder un film de fantômes: << Ghost >>, réalisé par Jerry Zucker en 1990, me paraît tout à fait approprié. Lors de sa sortie dans les salles obscures, ce film fantastique (désormais considéré comme culte) renouvela le genre avec brio en donnant un nouveau souffle aux histoires de fantômes. Effectivement, << Ghost >> était au départ un sacré défi pour le réalisateur: mélanger quatre registres radicalement différents (la comédie, la romance, le fantastique, le thriller) dans une histoire de fantômes, il faut bien reconnaître que ce n'était pas gagné d'avance ! Mais Jerry Zucker a du talent et a réussi son pari avec force et intelligence. Et on constatera d'ailleurs que la recette a plutôt bien fonctionné, puisque << Ghost >> a attiré un peu plus de 3 millions de spectateurs en France !

Patrick Swayze (photo ci-dessus), tout juste sorti du phénoménal succès de << Dirty dancing >> (1987), forme avec la lumineuse Demi Moore (photo ci-contre) un couple magnifique et romantique à souhait. Whoopi Goldberg (photo ci-dessous) - plus déchaînée que jamais ! - est littéralement hilarante dans la peau d'une voyante hystérique, et elle apporte à l'intrigue un humour vraiment savoureux et bienvenu. Ensemble, ces trois comédiens forment un trio décapant et très complémentaire. Enfin, l'excellent Tony Goldwyn prête quant à lui ses traits au méchant de l'histoire, un rôle qu'il défend avec beaucoup de conviction.

Côté scénario, avouons qu'il est vraiment très bien ficelé et se révèle passionnant de bout en bout. Si cette oeuvre nous touche autant, c'est peut-être tout simplement parce qu'elle aborde deux thèmes qui concernent chacun d'entre nous: la mort et l'après-vie. << Ghost >> propose justement une vision très originale et très intéressante de l'au-delà, et c'est sans doute aussi pour cette raison que ce film a su plaire. Moi-même, je dois reconnaître qu'en général, je n'aime pas trop les films de fantômes, mais celui-là fait cependant exception à la règle. Outre la mise en scène, efficace et constamment surprenante, la musique est de très grande qualité et contribue, en grande partie, à la réussite totale de ce film. Notamment dans la fameuse scène de poterie, scène inoubliable au cours de laquelle Patrick Swayze et Demi Moore improvisent un solo sensuel et terriblement romantique sur la sublime chanson << Unchained Melody >> (l'une des plus belles chansons d'amour au passage, mais est-il nécessaire de le rappeler ?...).

******

 EN CONCLUSION:

Drôle, émouvant et magique à la fois, << Ghost >> reste assurément une référence majeure en matière de film fantastico-fantomatique. En un mot: IN-CON-TOUR-NABLE. Que dire d'autre ?...

K.H.

 AVIS PERSONNEL: Pour adolescents et adultes.

Cliquez ICI pour voir la bande-annonce (Cette B.A. est en V.O. non sous-titrée)



Repost 0
Published by kleinhase - dans Films cultes !
commenter cet article
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 19:50

ATTENTION, RISQUE DE SPOILERS: SI VOUS N'AVEZ PAS VU CE FILM, NE LISEZ PAS CE QUI SUIT !

FANTOMAS

Film français

Genre: Comédie policière

Durée: 1h40

(Tous publics)

******

 L'HISTOIRE:

Une série de forfaits, tous plus audacieux les uns que les autres, met la France en émoi et la police sur les dents. Pour calmer les esprits, le commissaire Juve décide d'annoncer l'arrestation imminente de celui qui signe ses crimes Fantomas. Un journaliste, Fandor, prétend pour sa part que ce dernier n'existe que dans l'imagination du commissaire. Sa fiancée, Hélène, lui suggère alors de publier une fausse interview du malfrat, avec photos à l'appui. Mais la supercherie n'est pas du goût du vrai Fantomas...

******

 MON AVIS:

Voici l'avant-dernier film que je souhaitais aborder dans le cadre de ce cycle angoisse. Oui, je sais que c'est un choix plutôt curieux de ma part, étant donné que ce << Fantomas >>, réalisé par André Hunebelle (photo ci-contre) en 1964; n'a rien d'un film angoissant. Mais si j'ai voulu inclure ce long-métrage dans ce cycle spécial, c'est simplement parce que son titre, << Fantomas >>, me fait penser à fantôme; et personnellement, fantôme m'évoque Halloween et Halloween m'évoque... l'angoisse. Et puis, si j'ai désiré parler de cette oeuvre, c'est peut-être aussi parce que son héros - qui est donc Fantomas - est un personnage assez mystérieux, et le fait que l'on ne connaisse pas son vrai visage lui donne un côté encore plus énigmatique aussi fascinant qu'inquiétant. Rappelons que ce film eut deux suites: << Fantomas se déchaîne >> (1965) et << Fantomas contre Scotland Yard >> (1967), aussi dirigées par Hunebelle.

Mais avant toute chose, je tiens d'abord à préciser que je n'ai jamais été une très grande fan de cette mythique trilogie, même si elle constitue pourtant un monument incontournable dans l'histoire de la comédie policière française, et même si j'ai beaucoup d'admiration pour ses deux acteurs principaux, qui sont Jean Marais et Louis de Funès (photo ci-contre). Ne soyez donc pas surpris si cette critique est peu enthousiaste... j'aime bien Fufu et Marais, et j'ai bien aimé les précédents films d'Hunebelle, mais ici, je n'accroche pas vraiment. Enfin bon, il faudrait peut-être que je revois les deux autres épisodes, parce que pour l'instant, j'ai juste revu celui-ci.

Sur l'interprétation, rien à redire, elle est parfaite. Dans le double rôle de Fantomas/Fandor, Jean Marais excelle et nous éblouit par ses multiples acrobaties et autres cascades. Face à lui, Louis de Funès - plus nerveux que jamais ! - endosse l'habit du commissaire Juve, rôle qu'il défend avec tout le talent qu'on lui connaît, même si il m'a paru légèrement effacé par rapport à Marais. Les seconds rôles - Mylène Demongeot, Jacques Dynam ou encore Robert Dalban; entre autres - sont en outre très bons. Mention également à Raymond Pellegrin, qui prête sa voix caverneuse au personnage de Fantomas.

En ce qui concerne le scénario, il est plutôt bien construit et se suit avec plaisir. Mais la seule chose qui me déçoit dans << Fantomas >>, c'est la mise en scène, que je trouve peut-être trop froide, malgré la présence comique de De Funès. Certes, il y a quand même pas mal de gags et de quiproquos (qui sont d'ailleurs assez amusants), mais je ne sais pas pourquoi, la réalisation d'Hunebelle ne parvient pas à me convaincre totalement et finit plutôt par me lasser. Heureusement, les rebondissements ne manquent pas et l'ensemble est réhaussé par une agréable musique, mais globalement, << Fantomas >> est un film que je trouve assez décevant et qui s'avère donc être une demi-réussite (ce n'est que mon avis, bien sûr !). Il manque à cette comédie policière ce je ne sais quoi qui change tout, ce petit quelque chose qui fait toute la différence. Dommage.

******

 EN CONCLUSION:

Si l'on ne se montre pas trop exigeant, << Fantomas >> reste un divertissement de bonne facture, à voir surtout pour les prouesses physiques de Jean Marais et les irrésistibles vociférations de Louis de Funès.

K.H.

 AVIS PERSONNEL: Pour toute la famille.

Cliquez ICI pour voir la bande-annonce



Repost 0
Published by kleinhase - dans Autres films
commenter cet article
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 02:04

Suite à l'invitation de Multiface pour faire découvrir mes goûts musicaux, voici une petite playlist de 10 chansons qui me tiennent à coeur, parce qu'elles me donnent des frissons dans le dos ou tout simplement parce qu'il m'arrive parfois de les fredonner sans toujours m'en rendre compte (!). Il n'y a aucun ordre de préférence, ce sont juste des chansons pour lesquelles j'éprouve une affection particulière (je précise que j'ai sélectionné au hasard les 10 chansons présentées ici). D'ailleurs, je pense que cette playlist va peut-être vous surprendre, parce que j'ai des goûts qui sont... comment dire... assez classiques (enfin, c'est pas exactement le mot qui convient, mais bon...). Je n'ai pas vraiment de genre musical préféré, j'aime la variété.

Comme le suggère Multiface, je parraine cinq autres blogueurs afin qu'ils nous fassent découvrir à leur tour leurs préférences musicales puis transmettent le témoin à d'autres personnes. Pour ma part, j'ai choisi les blogueurs suivants: Gérard Rocher, Palilia, Bond123, Coglin et VincentLesageCritique.

Bonne écoute ! ;-)











Avis aux intéressés: pour ceux qui aiment la musique un peu plus actuelle, et plus précisément le genre << pop >>, voici le SITE OFFICIEL de deux chanteurs de musique-pop française, un site que j'ai découvert par hasard il y a quelques temps.



Repost 0
Published by kleinhase - dans Humeur
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 18:35

ATTENTION, RISQUE DE SPOILERS: SI VOUS N'AVEZ PAS VU CE FILM, NE LISEZ PAS CE QUI SUIT !

LES FANTÔMES DU CHAPELIER

Film français

Genre: Drame, thriller

Durée: 1h55

(Tous publics)

******

 L'HISTOIRE:

Léon Labbé, respectable chapelier, vit à Concarneau avec Mathilde, son épouse malade alitée depuis des mois; et une bonne, Louise. Chaque jour, en fin d'après-midi, il prend son apéritif au café du coin, où il retrouve ses amis. Son aisance et son autorité fascinent son voisin d'en face, le discret Kachoudas, tailleur de son métier, qui n'hésite pas à le suivre dans les rues...

******

 MON AVIS:

Si vous aimez les histoires de serial killer à la française, << Les fantômes du chapelier >> occupe une place de choix dans ce registre. Réalisé par Claude Chabrol (photo ci-contre) en 1982, ce film (adapté d'un roman éponyme de Georges Simenon, que je n'ai pas lu) s'impose effectivement comme une référence majeure du genre et s'avère être - tout simplement - l'une des oeuvres les plus abouties du cinéaste. Avec << Les fantômes du chapelier >>, Claude Chabrol s'en prend encore à la bourgeoisie (l'un de ses thèmes de prédilection) en dressant le portrait amer d'un chapelier riche et visiblement honnête, qui sous son apparence de brave homme, cache en fait un assassin odieux, qui a tué son épouse infirme parce qu'il ne la supportait plus et continue ses crimes pour se protéger. Une fois son << travail >> achevé, le chapelier se jure de ne plus tuer... mais pourtant, bien malgré lui, des pulsions meurtrières l'envahissent à nouveau... Et oui, je vous l'avais bien dit, en matière de film morbide, << Les fantômes du chapelier >> est un classique incontournable.

Tout juste auréolé du César du meilleur acteur pour sa magistrale prestation dans << Garde à vue >> (1981), l'immense Michel Serrault (photo ci-contre) endosse une nouvelle fois avec << Les fantômes du chapelier >> un rôle complexe et très noir. Etonnant dans la peau de ce commerçant orgueilleux et antipathique, se croyant à l'abri de toute justice parce qu'il est un notable respecté; Serrault est ici en très grande forme et parvient à rendre ce sinistre personnage à la fois détestable et cruel, émouvant et compréhensible. Charles Aznavour (photo ci-dessous), touchant, fait merveille dans l'habit de Kachoudas, le petit tailleur timide et fragile venu d'Arménie (détail amusant à souligner quand on connaît les origines d'Aznavour), même si il est un peu en retrait. Les seconds rôles (Monique Chaumette, François Cluzet, Aurore Clément, Mario David...), tous excellents, ont également la part belle.

L'intrigue est quant à elle bien agencée et est avantageusement mise en valeur par la réalisation appliquée et sobre de Claude Chabrol. A travers des scènes puissantes mais très dures (je pense notamment à toutes les scènes où Serrault parle tout seul, qui mettent vraiment le spectateur mal à l'aise) et une photographie soignée (les plans nocturnes dans les rues inquiétantes de Concarneau sont très beaux), Chabrol réussit à créer un suspense particulièrement oppressant et original, même si il s'intéresse surtout à la personnalité des protagonistes. L'ensemble est en outre magnifié par une musique aussi simpliste qu'angoissante.

******

 EN CONCLUSION:

A partir d'un scénario haletant et peu banal (vous en avez vu beaucoup des films où l'on sait qui est l'assassin dès le début ?...), Claude Chabrol nous livre un drame psychologico-criminel subtil et troublant, remarquablement servi par Michel Serrault et Charles Aznavour.

K.H.

 AVIS PERSONNEL: Pour adolescents et adultes.



Repost 0
Published by kleinhase - dans Films cultes !
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 20:01

LE SONDAGE EST TERMINE !

Je remercie les 7 personnes qui ont bien voulu se prêter au jeu. J'ai également pris en compte mon vote personnel.

Pour consulter les résultats, il faut cliquer sur les titres ci-dessous:

1) Votre film préféré

2) Votre acteur préféré

3) Votre affiche préférée

4) Votre pensée

******

A l'occasion de la sortie en salles, le 31 octobre prochain, de << Quantum of Solace >>, le nouvel épisode des aventures de James Bond, je vous propose un sondage spécial consacré au célèbre espion.

<< Mon nom est Bond, James Bond >>. Né en 1953 sous la plume du britannique Ian Fleming (dont on fête cette année le centenaire de la naissance), le personnage de James Bond est rapidement devenu très populaire, grâce au cinéma qui en a fait l'un de ses héros fétiches et mythiques. Au total, l'agent 007 est apparu dans une vingtaine de films, dont de nombreuses parodies.

A l'occasion de la sortie en salles - le 31 octobre prochain - de << Quantum of Solace >>, le 22e épisode des aventures du célèbre espion, je vous propose justement - à travers ce sondage - de revenir sur cette saga cinématographique de légende. Le but est simple, il suffit de répondre aux 4 questions ci-dessous, soit en laissant un commentaire sur cet article (les commentaires seront masqués jusqu'à la publication des résultats) ou bien en m'envoyant votre vote par mail, en cliquant sur Ecrire à l'auteur. Vous pouvez voter jusqu'au 15 octobre inclus.

Voici les questions:

1) Parmi ces six opus de la saga, lequel préférez-vous ?:

 James Bond 007 contre Dr. No de Terence Young (1962)

 Au service secret de sa Majesté de Peter Hunt (1969)

 Moonraker de Lewis Gilbert (1979)

 Tuer n'est pas jouer de John Glen (1987)

 Le monde ne suffit pas de Michael Apted (1999)

 Casino royale de Martin Campbell (2006)

2) Parmi ces six acteurs ayant interprété le rôle de James Bond, lequel préférez-vous ?:

 Sean Connery tenait le rôle de James Bond dans << James Bond 007 contre Dr. No >>, << Bons baisers de Russie >>, << Goldfinger >>, << Opération tonnerre >>, << On ne vit que deux fois >> et << Les diamants sont éternels >>

 George Lazenby tenait le rôle de James Bond dans << Au service secret de sa Majesté >>

 Roger Moore tenait le rôle de James Bond dans << Vivre et laisser mourir >>, << L'homme au pistolet d'or >>, << L'espion qui m'aimait >>, << Moonraker >>, << Rien que pour vos yeux >>, << Octopussy >> et << Dangereusement vôtre >>

 Timothy Dalton tenait le rôle de James Bond dans << Tuer n'est pas jouer >> et << Permis de tuer >>

 Pierce Brosnan tenait le rôle de James Bond dans << GoldenEye >>, << Demain ne meurt jamais >>, << Le monde ne suffit pas >> et << Meurs un autre jour >>

 Daniel Craig tient le rôle de James Bond dans << Casino royale >> et << Quantum of Solace >>

3) Parmi ces 3 affiches de << Quantum of Solace >>, laquelle préférez-vous ? (pour voir les affiches en taille réelle, cliquez sur la lettre se trouvant à côté. Par exemple, pour la première affiche, cliquez sur la lettre A):

 A

 B

 C

4) Et enfin, parmi ces 3 propositions, laquelle conviendrait le mieux pour définir ce que vous pensez immédiatement lorsqu'on prononce devant vous le nom de James Bond ?:

 I) Je pense immédiatement à l'incontournable thème musical de John Barry et je le siffle instinctivement

 II) Je pense immédiatement à cette inoubliable réplique: << Mon nom est Bond, James Bond >>

 III) Je ne pense à rien



Repost 0
Published by kleinhase - dans Spécial James Bond
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 19:55

La 4ème et dernière question de ce grand sondage spécial James Bond était, je vous le rappelle: parmi ces 3 propositions, laquelle conviendrait le mieux pour définir ce que vous pensez immédiatement lorsqu'on prononce devant vous le nom de James Bond ?:

 I) Je pense immédiatement à l'incontournable thème musical de John Barry et je le siffle instinctivement

 II) Je pense immédiatement à cette inoubliable réplique: << Mon nom est Bond, James Bond >>

 III) Je ne pense à rien

Et vous pensez immédiatement...

A l'incontournable thème musical de John Barry !

Pour 4 d'entre vous, James Bond, ça vous évoque d'abord l'inénarrable musique du grand John Barry. Au même titre que la musique de << Indiana Jones >>, la musique de James Bond (que l'on reconnaît dès les premières notes) est indissociable de la saga, tout simplement parce qu'elle a grandement contribué à la rendre mythique. Pour le plaisir des oreilles, voici justement un extrait de ce fameux thème musical.

 La cultissime réplique << Mon nom est Bond, James Bond >>, prononcée par le héros dans chacun des films, arrive en seconde position avec 2 points.

 Enfin, la proposition << Je ne pense à rien >> finit dernière avec 1 point. La personne qui a voté a justifié son choix en me disant que James Bond ne lui évoquait rien de spécial, hormis un bon moment d'action en perspective.



Repost 0
Published by kleinhase - dans Spécial James Bond
commenter cet article

Présentation

  • : Le Cinéma de Kleinhase
  • Le Cinéma de Kleinhase
  • : Et oui, les petits lapins aiment eux aussi le cinéma... et en dehors des carottes, j'aime sortir de mon terrier pour visionner des films ! Bonne visite et bonne lecture !
  • Contact

Recherche

Liens